Actualité, histoire, Patrimoine jardins européens

Dimanche 5 février à la Maison Monnet. Invitation à la prochaine assemblée générale Paradeisos, puis à une conférence sur l’histoire des jardins et des paysages européens.

Afin de bien commencer l’année, et partager nos meilleurs vœux associatifs entre tous les amis de l’association, adhérents, partenaires ou sympathisants, nous avons le plaisir de vous inviter à notre Assemblée Générale annuelle, qui se tiendra le dimanche 5 févier matin à la Maison Jean Monnet, et qui sera suivie, après un repas participatif, par une conférence publique à partir de 15h, sur le thème :

Les pères fondateurs de l’Europe communautaire en leurs jardins : en forme d’exploration des paysages culturels européens

Cette conférence a pour but de rappeler les principales lectures historiques, visions et valeurs qui sont au cœur du projet et de “l’initiative Paradeisos”. Des propositions de fond qui constituent le socle référentiel de toutes les actions, médiations culture-nature et projets participatifs de terrain de l’association : soit redécouvrir, explorer et repartager l’histoire européenne par le prisme du jardin et de la relation paysagère. Un héritage culturel fondamental et structurant, qui traverse en réalité toute l’histoire du continent depuis très longtemps sous diverses formes et manifestations, et qui se retrouve logiquement en écho dans les trajectoires des personnalités fondatrices de l’Europe communautaire au milieu du XXème siècle. Car au delà des éminents enjeux politiques, sociaux et économiques qui se jouent au sortir de la deuxième guerre mondiale, ces “Pères fondateurs” manifestent tous des attentions et relations particulières avec leurs jardins et leurs paysages familiers, laissant ainsi percer des aspects plus intimes de leurs relations au Monde, à l’Homme et au Vivant.

On le retrouve entre le jardin de campagne et les paysages vosgiens de Robert Schuman, dans les larges boucles de la vallée rhénane et le petit jardin en terrasse italianisant de Konrad Adenauer, dans les jardins rocailleux et paysages préalpins d’Alcide de Gasperi dans le Trentino italien, et cela bien sûr jusqu’aux jardins fleuris et les doux paysages franciliens autour de la chaumière de Jean Monnet à Bazoches-sur-Guyonne. Chacun à leur manière, ils semblent avoir tissé des liens profonds avec leurs jardins et leurs paysages d’élection, qu’ils soient natifs ou d’adoption : les admirant, les explorant, les cultivant ou les arpentant en tous sens… Il s’agit donc d’une “conférence exploratoire”, qui propose de partir à la découverte de cette autre histoire de la première Europe communautaire, à travers les échos de jardins et de paysages culturels européens méconnus et inspirants.

Une conférence qui sera assurée par le Président de l’association Paradeisos, Sylvain Hilaire, aussi chercheur associé du Centre d’histoire culturelle des sociétés contemporaines de l’Université Versailles Saint-Quentin / Paris Saclay, et membre expert du Conseil International des Monuments et des Sites (ICOMOS – France).

Un événement accessible à tous, qui sera ensuite ouvert, à partir de 16h30, au débat et à la discussion avec les participants, autour d’échanges et modérations assurées par des représentants des services du Parlement européen, dont Marti Grau Segu, conservateur de la Maison Monnet, et Philippe Perchoc, coordinateur du réseau des maisons et fondations politiques des grands européens.

Un événement qui bénéficiera également de la participation en ligne des Maisons Adenauer (Allemagne), De Gasperi (Italie) et Schuman (France / Lorraine), ainsi que d’Anastasia Remes, pour les Archives historiques de l’Union Européenne.

Espérant vous retrouver nombreux à cette occasion ! Pour vous inscrire et réserver votre place (conseillé), ou pour tout renseignement complémentaire, vous pouvez nous contacter sur notre adresse de messagerie : paradeisos@netc.eu

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *